Ci-dessous le discours du Ministre du Tourisme, M. Roger Kacou à l’ouverture de la sixième édition du SITA (Salon international du tourisme d’Abidjan)

ouverture-sita

Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales,

Monsieur le Directeur de Cabinet et les membres du Cabinet,

Monsieur le Commissaire Général du SITA

Mesdames et Messieurs les Présidents des Faîtières,

Distingués Chefs traditionnels,

Honorables invités,

Chers Amis de la presse,

Mesdames et Messieurs,

La Côte d’Ivoire se réjouit de recevoir à Abidjan, à la faveur de la 58ème Réunion de la CAF/OMT, le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme, le DR Taleb RIFAI, ainsi que les plus hautes personnalités du monde du Tourisme International.

Heureuse coïncidence, la 58ème Réunion de la Commission Africaine de l’Organisation Mondiale du Tourisme s’est ouverte à quelques heures d’intervalle de celle de la sixième Edition du Salon International du Tourisme d’Abidjan qui nous réunit en ces lieux ce matin, sur le thème « Tourisme en Région, source de richesses« .

Au moment où s’ouvre ce sixième Salon International du Tourisme d’Abidjan, j’ai une pensée pieuse pour toutes les victimes de l’attentat survenu à Grand Bassam le 13 Mars 2016. Que leurs âmes reposent en paix ! Je vous invite, Mesdames et Messieurs observer une minute de silence en leur mémoire… Merci !

La Côte d’Ivoire, comme un seul homme, solidaire et déterminé derrière son Chef, son Excellence Alassane OUATTARA, Président de le République, ne se laissera ni intimidé, ni détourné de sa volonté inébranlable d’aller à l’émergence 2020. A tous les amis de la Côte d’Ivoire, je lance cet appel : soyez sans crainte. Toutes les mesures sécuritaires appropriées ont été prises et renforcées par l’Etat de Côte d’Ivoire, avec l’appui vigilant de nos forces de défense et de sécurité.

Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Honorables invités,

Lancé au petit trot, le salon International du Tourisme d’Abidjan, six ans après sa création, a atteint aujourd’hui sa vitesse de croisière. En effet, il est devenu au fil des ans, une référence dans le secteur au point d’être chaque année, le point de ralliement préféré des professionnels de notre sous-région. Il leur offre une plateforme d’échanges, de rencontres, de découvertes et de réflexion sur l’avenir de l’activité touristique en Afrique.

Il apparaît clairement que nos pays sont confrontés pour l’essentiel aux mêmes difficultés, notamment le manque d’infrastructures adéquates pour atteindre l’optimum en ce qui concerne l’accueil des touristes.

Pour pallier ces difficultés persistantes, mais passagères, rien de plus indiqué que la mutualisation des synergies pour, à plus ou moins long terme, parvenir à bâtir une véritable politique commune du tourisme dans notre sous-Région.

Cette piste novatrice et pertinente a déjà retenu l’attention des Organisations sous-régionales, telles que l’Union Monétaire Ouest-Africaine (l’UEMOA) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Il nous revient d’accélérer le rythme en bonne intelligence afin qu’à l’horizon 2020, la Région puisse présenter de bonnes capacités infrastructurelles et réaliser dans chacun de nos Etats, un flux de touristes impactant le PIB, pour une croissance durable et inclusive. Dans d’autres Régions du monde, des solutions hardies sont recherchées pour relancer et développer en synergie l’activité touristique.

C’est dire que le tourisme est un élément constitutif du développement économique, social et culturel des Etats. A ce titre, nos pays qui ne manquent ni d’atouts ni de potentialités touristiques en tous genres, devraient s’appuyer sur l’idéal communautaire pour en tirer le meilleur parti pour nos populations.

En plus de l’action des gouvernants, la Société civile, les Faîtières et les Acteurs du secteur doivent redoubler d’ardeur et d’imagination en explorant les nouveaux versants du tourisme, en l’occurrence les modes de Consommation et Production Durables (CPD).

C’est pourquoi le thème de cette sixième Edition su SITA est une interpellation à l’approfondissement de la réflexion pour vous les participants. En Côte d’Ivoire, la problématique liée au climat ne nous indiffère point. Le Vendredi 18 Avril 2016, le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN participant à une Assemblée de la Coalition des Partenaires sur la Taxation Carbone (CPLC) à Washington, a exprimé et je le cite:

la Côte d’Ivoire s’est Engagée, dans la lutte contre le changement climatique, à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 28% d’ici 2030 et prévoit d’atteindre 36 % en cas de financement extérieur conséquent. 

Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassades,

Honorables invités,

S’agissant des régions, celles-ci représentent la colonne vertébrale de notre pays dans la mesure où vivent et travaillent là, plus de la moitié de notre population. Ces braves populations qu’elles exercent dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche. Contribuent de façon efficiente au développement global, et surtout à la consolidation de la croissance économique, forte, durable et inclusive.

Pour une meilleure articulation du tourisme interne, mon Département après avoir introduit des réformes institutionnelles et juridiques, a lancé également le concept de « Relais Paillote« , une alternative à l’hôtellerie de luxe, de type trois étoiles au standard international, construit avec des matériaux locaux en s’adaptant à l’architecture de la région d’implantation, et s’appuyant sur l’énergie solaire, pour réduire le coût dé exploitation. A cela, Il convient d’ajouter le souci de la présentation de l’environnement.

Bien entendu, les femmes et les jeunes seront au centre de ce projet pour résorber un tant soit peu le chômage ambiant.

Ces Relais Paillotes seront bâtis progressivement dans toutes les régions de côte d’ivoire. La construction de la première expérience doit démarrer dans les semaines à venir dans la Région de Jacqueville, situé à moins de cinquante Kilomètres d’ Abidjan. Une zone touristique de rêve, située entre la mer et la lagune au cadre enchanteur, favorisant des moments de détente inoubliables.

Avec une telle réalisation, Jacqueville et son nouveau pont qui en facilite l’accès de jour et de nuit, drainera de nombreux ivoiriens et des résidences en côte d’Ivoire. Les (relais paillotes) seront ouvertes également aux touristes extérieurs.

Ce challenge, nous devons le relever d’ autant plus que nous bénéficions de l’appui des populations, du Chef de l’Etat, Son Excellence Alassane OUATTARA et du Gouvernement.

Le tourisme interne est une formidable opportunité de développer le tourisme dans un pays. Nos frères marocains et nos amis turcs ne nous démentiront pas sur ce point. Comme au Royaume du Maroc et en Turquie, chez nous aussi, le développement véritable du Tourisme passera inéluctablement par l’insertion réelle des Régions dans cette activité créatrice de richesses, d’emplois et facteur de lutte contre le chômage en milieu rural et urbain. Les Régions comptent et compteront toujours dans la politique nationale de développement touristique.

Sur ce, je déclare ouvert la sixième édition du Salon International du Tourisme d’Abidjan, et souhaite plein succès à tous les exposants.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Le Ministre du Tourisme, M. Roger Kacou

Les images de la cérémonie d’ouverture

Share

Réagissez à cet article

commentaires