Des étudiants en informatique, à l’université de Kampala, en Ouganda, ont mis en place une application sur téléphone mobile pour détecter le paludisme.

Application Palu
Des étudiants en informatique, à l’université de Kampala, en Ouganda, ont mis en place une application sur téléphone mobile pour détecter le paludisme sans prise de sang

Le diagnostic se fait sans prise de sang, à l’aide d’un détecteur infra-rouge qui détecte les globules rouges que le paludisme déforme.

Cette innovation majeure, va assurément révolutionner le diagnostic du paludisme en afrique, en termes de gain de temps, et d’argent.

Pour Josia Kavuma, l’un des concepteurs de Matibabu, nom de l’application, « l’heure de chercher des solutions africaines aux problèmes africains est arrivée ». 

Plus d’informations en vidéo…

Christine Zoleba

Réagissez à cet article

commentaires