La turbulence semble de retour au Mouvement des forces d’avenir (MFA). Un bureau politique de a été convoqué, ce samedi 26 août 2017, au siège du parti, par le Vice-président, Ouattara Siaka. L’ordre du jour indique que cette rencontré vise à choisir un président intérimaire pour succéder à Azoumana Moutayé, actuel président du Mfa. Et surtout l’écarter de la gestion du parti.

Selon des cadres du parti, joint par téléphone par Fratmat.info, c’est le bilan du président sortant qui est mis en cause sur plusieurs plans. Le parti n’a pas atteint les objectifs qu’il s’est assigné en terme de mobilisation et surtout de cohésion. Pour eux, la gestion du président Moutayé porte à croire que le Mfa n’a pas progressé. Au nombre des griefs contre le président sortant, ces cadres estiment que , le passage de leur président à la tête du ministère de l’artisanat et de la promotion des Pme n’a pas profité au parti.

L »une des ambitions du Mfa d’être un grand parti au sein du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) fort, auprès du Parti démocratie de Côte d’Ivoire (Pdci), le Rassemblement des républicains (Rdr), l’union pour la démocratie et la paix en Côte d’ivoire (Udpci) et bien d’autres partis politiques.

Pour l’heure le président Moutayé ne s’est pas encore prononcé sur cette réunion du bureau politique annoncé, ce samedi 26 août 2017, à son nouveau siège.

CHEICKNA D. Saif

Share

Réagissez à cet article

commentaires