Pour s’offrir un entraîneur du calibre de Marc Wilmots, la Côte d’Ivoire a évidemment dû casser sa tirelire. L’on parle d’une somme comprise entre 52 et 60 millions de nos francs.

Wilmots, selectionneur ivoirien.

Selon Hervé Penot, journaliste à l’Equipe et spécialiste du football africain, Wilmots devrait percevoir un salaire mensuel autour de 80.000 à 100.000 euros, selon Sudpresse. Un montant très élevé par rapport aux normes du football africain.

 

Si ce chiffre se confirme, il deviendrait même l’entraîneur le mieux rémunéré du continent. A titre de comparaison, Jorge Costa (ex-Standard), coach du Gabon, toucherait environ 70.000 euros par mois. « Wilmots pouvait gagner beaucoup plus ailleurs, mais il a choisi le projet de la Côte d’Ivoire », a tenu à préciser Augustin Sidy Diallo, qui aurait reçu 59 candidatures pour le poste, dont celle de Guus Hiddink.

 

Rappelons que l’ex-coach des Diables avait été courtisé par l’Algérie récemment, mais avait rejeté l’offre. Dès vendredi, la Côte d’Ivoire jouera un match amical en Russie, avant d’affronter le Sénégal lundi à Paris.

Sudinfo

Share

Réagissez à cet article

commentaires