FEMUA9Papa-wemba

Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba, le chef du village Molokaï, un grand maître de la Rumba congolaise de toute l’histoire de la musique africaine, s’est éteint sur scène, dimanche dernier, pendant le Festival des musiques urbaines d’Abidjan à Anoumabo.

Dans cette triste ambiance et pour continuer à communiquer l’espoir, la joie de vivre et sa passion pour la musique, le leader du mythique groupe Viva la Musica qu’il a créé et dirigé jusqu’à sa mort, la Côte d’Ivoire, à travers le commissariat général dudit festival, lui rendront un vibrant hommage aujourd’hui par une veillée artistique avec au menu des prestations d’artistes, des allocutions, des témoignages, une diffusion photo.

Tous les mélomanes qui effectueront le déplacement de la salle Anoumabo du palais de la culture d’Abidjan sis à Treichville sont priés de se vêtir de blanc, signe de paix et de pureté. La levée du corps aura lieu le même jour deux heures plus tôt, à 18h, à Ivoire sépulture (Ivosep) à Treichville.

Le transfert de la dépouille mortelle de ce grand serviteur de la culture dans le monde, à Kinshasa (République démocratique du Congo), interviendra juste après cet hommage, le jeudi 28 avril à 06 h.

SERGE AMANY (Nouveau Reveil)

Share

Réagissez à cet article

commentaires