La rentrée académique 2015-2016 de l’INJS (Institut national de la jeunesse et des sports) a été célébrée de façon solennelle dans l’après-midi du mercredi 20 janvier, au sein de cet institut, sous la présidence du Ministre des Sports et des Loisirs, M. François Amichia, en présence de son Directeur de Cabinet, M. Sylla Moumouni et du DG de l’INJS, M. Habib Sanogo.

INJS, Abidjan le 20-01-16. Rentrée Académique solennelle présidée par le Ministre des Sports et des Loisirs, M. François Amichia14
Rentrée Académique INJS 2016 : le Ministre des Sports et des Loisirs, François Amichia échange avec ses collaborateurs.©Leadernews

Cette rentrée solennelle, placée sous le sceau de la restructuration de l’INJS, a été marquée par une affluence des directeurs, sous directeurs, enseignants, du personnel administratif et plus d’une centaine d’étudiants.

Après sa reconduction dans le nouveau Gouvernement, le Ministre des Sports est déterminé à aller jusqu’au bout de la finition du projet urgent de restructuration de l’INJS. Cette année académique, selon lui, doit être celle des changements notamment la rénovation du centre de médecine du sport, des aires de jeux, des amphithéâtres, et des autres composantes du dispositif de formation technique de l’INJS.

Ce pourquoi, le ministre François Amichia a donné sa caution au DG de l’INJS, M. Habib Sanogo pour la recherche de partenaires privés ou étatiques pour accompagner l’exécution du plan de restructuration de l’INJS validé et qui est inscrit au PND 2016.

«Il faut un plan d’urgence pour la rénovation de l’INJS face à politique de l’émergence 2020 du Président Alassane Ouattara et pour le bien être de ‘’l’Ivoirien Nouveau’’.  Il faut agir et il est urgent d’agir. Il faut restituer à l’INJS son lustre d’antan » a déclaré François Amichia, Ministre des Sports et des Loisirs.

En amont, il a été ému de compassion, faisant l’historique de cet institut panafricain qui a formé des pléthores de fonctionnaires de l’espace UEMOA et qui a perdu son label et son prestige. Son constat a été que, ‘’tous, à quelque niveau que ce soit, n’avons pas œuvré pour l’entretien de ce qui existait. Rien n’a bougé depuis…’’.

Au-delà de ses belles intentions imminentes pour la construction d’un nouveau INJS adapté aux normes ISO d’une université aux portes de laquelle 4000 jeunes nouveaux bacheliers viennent frapper, le Ministre de tutelle a insisté sur la formation de ces jeunes à l’auto-emploi.

Il a souligné à juste titre que ‘’ le nouveau curricula de l’INJS ne doit plus former que des fonctionnaires mais conduire les étudiants aux métiers de l’entrepreneuriat pour faciliter leur insertion socioéconomique.

L’un des temps forts de cette cérémonie marquant la rentrée solennelle, a été la présentation de la maquette du projet de reconstruction d’un nouveau dispositif de formation de l’INJS.

Après l’avoir fort appréciée, cette maquette qu’il a qualifiée de beau, le Ministre des Sports et des Loisirs, M. François Amichia a indiqué que, ‘’ ce projet de l’INJS devient celui du Ministère des Sports et des Loisirs. C’est un rêve commun qui sera facile à réaliser’’.

La rentrée académique 2015-2016 de l’INJS (Institut national de la jeunesse et des sports) a été célébrée de façon solennelle dans l’après-midi du mercredi 20 janvier, au sein de cet institut, sous la présidence du Ministre des Sports et des Loisirs, M. François Amichia, en présence de son Directeur de Cabinet, M. Sylla Moumouni et du DG de l’INJS, M. Habib Sanogo.

Cette rentrée solennelle, placée sous le sceau de la restructuration de l’INJS, a été marquée par une affluence des directeurs, sous directeurs, enseignants, du personnel administratif et plus d’une centaine d’étudiants.

Après sa reconduction dans le nouveau Gouvernement, le Ministre des Sports est déterminé à aller jusqu’au bout de la finition du projet urgent de restructuration de l’INJS. Cette année académique, selon lui, doit être celle des changements notamment la rénovation du centre de médecine du sport, des aires de jeux, des amphithéâtres, et des autres composantes du dispositif de formation technique de l’INJS.

Ce pourquoi, le ministre François Amichia a donné sa caution au DG de l’INJS, M. Habib Sanogo pour la recherche de partenaires privés ou étatiques pour accompagner l’exécution du plan de restructuration de l’INJS validé et qui est inscrit au PND 2016.

«Il faut un plan d’urgence pour la rénovation de l’INJS face à politique de l’émergence 2020 du Président Alassane Ouattara et pour le bien être de ‘’l’Ivoirien Nouveau’’.  Il faut agir et il est urgent d’agir. Il faut restituer à l’INJS son lustre d’antan » a déclaré François Amichia, Ministre des Sports et des Loisirs.

En amont, il a été ému de compassion, faisant l’historique de cet institut panafricain qui a formé des pléthores de fonctionnaires de l’espace UEMOA et qui a perdu son label et son prestige. Son constat a été que, ‘’tous, à quelque niveau que ce soit, n’avons pas œuvré pour l’entretien de ce qui existait. Rien n’a bougé depuis…’’.

Au-delà de ses belles intentions imminentes pour la construction d’un nouveau INJS adapté aux normes ISO d’une université aux portes de laquelle 4000 jeunes nouveaux bacheliers viennent frapper, le Ministre de tutelle a insisté sur la formation de ces jeunes à l’auto-emploi.

Il a souligné à juste titre que ‘’ le nouveau curricula de l’INJS ne doit plus former que des fonctionnaires mais conduire les étudiants aux métiers de l’entrepreneuriat pour faciliter leur insertion socioéconomique.

L’un des temps forts de cette cérémonie marquant la rentrée solennelle, a été la présentation de la maquette du projet de reconstruction d’un nouveau dispositif de formation de l’INJS.

Après l’avoir fort appréciée, cette maquette qu’il a qualifiée de beau, le Ministre des Sports et des Loisirs, M. François Amichia a indiqué que, ‘’ ce projet de l’INJS devient celui du Ministère des Sports et des Loisirs. C’est un rêve commun qui sera facile à réaliser’’.

La cérémonie en images

JOB ATTEMENE

Réagissez à cet article

commentaires