Au cours d’une réunion tenue ce samedi 29 juillet 2017 Pascal Affi N’guessan a annoncé le report du Congrès de son parti pour donner une chance à l’unité du Front Populaire Ivoirien (FPI).

Abroudramane Sangaré et Pascal Affi N’guessan

Il y a des messages qui nous sont parvenus de très hautes personnalités du Front populaire ivoirien (Fpi). Je pense que dans les jours à venir, leurs identités seront connues. Ce sont des messages qui nous sont parvenus par l’intermédiaire de personnes fiables en qui nous avons entière confiance et de façon insistante depuis deux mois.
Les Ivoiriens comptent sur le Fpi pour l’alternance et pour la reconstruction du pays. Aujourd’hui, le contexte est favorable à cette alternance. Donc les militants du Fpi ne peuvent pas être un obstacle au retour de leur parti au pouvoir. C’est pourquoi nous sommes convaincus que les uns et les autres entendront le message.
Et, étant donné la qualité de ceux qui appellent à l’unité à l’heure actuelle, nous sommes persuadés qu’il n’aura pas d’attitudes de rebellions vis-à-vis de ces messages.
Nous comptons donc sur tout le monde. En ce qui nous concerne, nous sommes ouverts, nous sommes engagés totalement et nous devons avoir l’humilité et la modestie nécessaire pour que l’unité soit retrouvée dans la fraternité.
Il y a un moment pour se bagarrer et il y a un moment pour se disputer. Mais, il y a aussi un moment pour se réconcilier, pour se rassembler. Je crois que le moment de se réconcilier et de se rassembler est arrivé pour le Fpi. Donc je compte sur tous nos camarades qui sont aujourd’hui de l’autre côté, à commencer par le vice-président Abou Drahamane Sangaré, pour qu’une chance soit donnée à l’unité du Fpi dans l’intérêt de la lutte, dans l’intérêt de notre pays.

PASCAL AFFI N’GUESSAN

Réagissez à cet article

commentaires