Depuis ce matin, des tirs nourris, en provenance de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) à Yopougon, perturbent la quiétude des populations environnantes.

Yacou
20.02.2016 – MACA (Abidjan). Yacou le chinois tué après plusieurs heures de violents affrontements armés entre ses hommes et les gardes pénitenciers. ©Leadernews

Il s’agirait d’affrontements à l’armes lourdes entre prisonniers et gardes pénitenciers, suite à la volonté du nouveau régisseur, monsieur Amonkou Monssan, de transférer dans une autre prison, le tristement célèbre détenu, Yacou le chinois, qui règne en maître absolu à la MACA, où il mène divers trafics illicites.

Déjà, dans sa parution en date du 29 janvier, le journal Notre Voie révélait que Yacou le chinois avait tenté de corrompre, avec la bagatelle somme de quatre millions de francs CFA, le nouveau directeur de MACA, afin de pouvoir exercer impunément ses activités illicites. Devant le refus de ce dernier, l’indélicat détenu était rentré dans une colère vive. Les affrontements de ce jour seraient-ils l’aboutissement de la tension qui règne depuis lors entre les deux hommes? Yacou le chinois tenterait-il de s’évader pour échapper à ce transfert?

Toujours est-il qu’il ne survivra pas à cette mutinerie. Il a été tué dans les affrontements armés qui ont opposés ses hommes aux gardes pénitenciers de cette prison civile, pendant plusieurs heures.

Le bilan provisoire de ces affrontements est de 4 morts et 17 blessés.

Nous avons reçu certaines images de la situation à la MACA. Attention!!! Certaines images peuvent être, pour votre sensibilité, choquantes.

  • Show All
  • Mutinerie sanglante à la MACA

Felix Yao Felix

Réagissez à cet article

commentaires