La Représentante régionale pour l’Afrique de l’ouest et du Centre/Coordinatrice Nationale de la Fondation  International cocoa initiative (ICI), Mme Euphrasie Aka  a remis officiellement, le jeudi 19 novembre, à l’EPP Petit Odienné (sous-préfecture d’Oupoyo), les clés de bâtiments scolaires au Préfet du Département de Méagui, M. Kouassi Lenoir Pierre.

Sogefia (Sous préfecture de Gabiadji), le 17 septembre 15- Photo de famille de la cérémonie de remise de clés de bâtiments scolaires par la Fondation ICI

C’est dans le cadre du soutien aux initiatives communautaires que la Fondation ICI, organisation leader en matière de protection des enfants dans les communautés productrices de cacao, a financé des micro-projets des communautés de Sogefia (sous-préfecture de Gabiadji), Saréagui et Ahoutouagui (sous-préfecture de Méagui), et Petit Odienné, sous-préfecture de Oupoyo, dans lesquelles il y a eu également une remise symbolique de clés.

En effet, démarrés le 08 juillet 2015 pour un délai d’exécution de cinquante (50)  jours calendaires, ces travaux qui portaient sur l’achèvement des salles de classes et cantines scolaires sont arrivés à leur terme à travers cette remise officielle de clés aux communautés bénéficiaires.

« Ce sont au total 9 salles de classe, 03 bureaux, des latrines ainsi qu’une cantine scolaire entièrement équipés, qui ont été réhabilités ou construits par notre Fondation en appui aux communauté et dans la ligne directrice du Gouvernement visant à rendre l’école obligatoire pour les enfants de 06 à 16 ans » a déclaré Mme Euphrasie Aka, Coordinatrice Nationale de la Fondation  ICI.

Au chef de village, elle a demandé, en bon père de famille, de veiller à la gestion et à l’entretien des ouvrages que la Fondation ICI met à leur disposition. Car selon elle, il faut que ces infrastructures scolaires contribuent au développement de leur communauté et que tous les enfants des villages environnant les fréquentent.

« La place des enfants ne doit plus être dans les champs, mais bien à l’école », a indiqué Mme Euphrasie Aka, Coordinatrice Nationale de la Fondation  ICI, avant de souligner qu’ICI  est impérativement engagé à s’attaquer de manière globale aux causes fondamentales du travail des enfants, à savoir la pauvreté, l’insuffisance des infrastructures  et des services de base, la fragmentation des chaines d’approvisionnement.

« Nous sommes persuadés que seuls des efforts collectifs bien coordonnés de la part de tous les acteurs du secteur du cacao peuvent permettre de venir à bout du travail des enfants. C’est la raison pour laquelle, nous avons mis dans chaque communauté où nous travaillons, des Activités génératrices de revenus (AGR)  au profit des femmes  et des Groupements de services communautaires (GSC) focalisés sur les jeunes », a-t-elle soutenu.

En outre, le Préfet de région a pour sa part exprimé sa gratitude à la Coordinatrice Nationale de la Fondation  ICI pour ces actions qui touchent le bien-être des populations dans les zones cacaoyères. Il a surtout exigé au Directeur de l’EPP Petit Odienné un taux de réussite de 100% aux prochains examens de CEPE. Ce pourquoi, il a été ferme à engager  les populations à scolariser  tous les enfants surtout les filles.

Quant aux populations des communautés récipiendaires, de Petit Odienné à Sogefia en passant par Saréagui et Ahoutouagui, la grande joie qu’elles ont affichée dans la réception de clés de nouveaux bâtiments scolaires, n’a pas dissimulé leurs communes  doléances. Entre autres, elles ont souhaité la construction de plusieurs autres bâtiments pour augmenter le nombre de classes et créer des cantines là où il n’y en avait pas. Il faut aussi dans ces écoles primaires dont l’accès est difficile à cause de l’état des routes, des boîtes à pharmacie et surtout des logements décents pour les enseignants.

Pour la réussite de son action d’appui à ces communautés du Département de Méagui, ICI a bénéficié de la partition de l’ONG FEMAD (Femme Action Développement), représentée par  M. Yapi Innocent, qui a servi de point focal.

Notons que  ces bâtiments scolaires destinés aux communautés de la région du sud-ouest, ont été financés par la Fondation ICI, pour un coût total  de 40 millions F CFA et qui prend en compte 34 villages sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

 Revivez les cérémonies de remises de clé en images

Uriel Sadok

Réagissez à cet article

commentaires