Dans une déclaration, Alidjou Touré dit ATT SGN de la CNATEF et ex Ex vice président du comité de contrôle de la plateforme, donne les raisons du divorce avec la plateforme nationale. Il faut souligner que la plateforme nationale sera reçu par le gouvernement ce mercedi.

Alidjou Touré dit ATT SGN de la CNATEF et ex Ex vice président du comité de contrôle de la plateforme.

Vous qui refuser la grève c’est votre droit. Nous aussi c’est notre droit d’aller en grève. Vous qui réagissez vous n’êtes membres d’aucun syndicat crédible. Je me nomme Alidjou Touré dit ATT SGN de la CNATEF et ex Ex vice président du comité de contrôle de la plateforme. Celui qui a fait la déclaration sur le net avec les SGN quand Zady a trahi en levant le mot d’ordre à la Primature. Moi qui vous parle je suis connu dans le monde syndical. Un vrai exemple de leader éclairé et engagé. Demandez mon histoire. Du lycée à l’Université et dans mon administration. Je ne suis pas un mec à la recherche de la gloire. Je suis membre fondateur de la plateforme. Un SG terrain qui ne recule jamais.

Moi je suis syndicaliste et rigoureux dans le respect des procédures. Zady et sa clique ont violé les principes fondamentaux. La plateforme n’est pas un syndicat mais une union qui rassemble des syndicats autonomes. Cette plateforme ne traite que les questions transversales et non les questions sectorielles. Donc la plateforme ne peut pas aller discuter de trêve à la place des syndicats autonomes que nous dirigeons. Le faire est un acte grave de mise en cause de notre autonomie.

Ensuite à la dernière AG il était question de donner un mois au gouvernement pour donner une réponse claire sur la question de SDA. D’où vient une histoire de trêve après le délais imparti. Alors l’AG avaient donné mandat aux leaders d’aller négocier les SDA et ‘on la trêve. Ensuite lors de l’AG annuelle de la Plateforme les textes ont été taillés sur mesure par Zady et sa suite. AG qui était délibérative est subitement devenue consultative. Et enfin l’AG qui devait avoir lieux le 10 mars a été annulée par des raisons fallacieuses du refus du gouvernement d’utiliser l’amphi à l’Université de cocody. Est ce que c’est le seul lieu qui peut accueillir de telle rencontre à Abidjan ? Et pire lors de la grève de janvier la liberté syndicale était l’un des points de négociations que le gouvernement a autorisé pleinement. Par cet acte il venait de commettre une grave entrave à la liberté syndicale. Si tel était vrai pourquoi un préalable n’a t il pas été posé à la rencontre passé avec le gouvernement.

Vous n’êtes pas des syndicalistes et vous ne pouvez pas comprendre les motifs de notre sortir de la plateforme. Ces faits énumérés si haut sont très grave pour une structure engagée dans une lutte portant sur l’intérêt supérieur des fonctionnaires.

Moi je suis syndicaliste et je ne peux tolérer de tels manquements graves. Vous pouvez juger cela comme vous le voulez. Nous agissons aux noms de nos mandants donc de nos syndiqués. Donc vos critiques ne pourront en aucun cas porter atteinte à notre motivation d’aller chercher nos SDA par la pression de la grève. Vous dites que nous sommes des traites. Nous l’acceptons. Comment un traite que le gouvernement manipule peut vouloir aller en grève contre ce gouvernement. Et ceux qui sont les leaders honnêtes refusent d’aller en AG de peur que celle-ci ne reconduise la grève. Les gens veulent aller à la trêve parcequ’ils ont convaincu le gouvernement qu’il nous mettrisent. Donc cet autre son de cloche les met en port à flo avec leur manipulateur qui est bien sur le gouvernement. Nous vous comprenons vous qui refusez la grève en nous injuriant et en nous traitant de petit djoula à la solde du pouvoir. C’est vous qui êtes à la solde du pouvoir et de leur manipulé Zady. Vous dîtes que nous sommes des plaisantins. OK attendons le 5/4/2017 pour savoir qui sont les vrais plaisantins. C’est histoire de la lutte en ci qui va écrire sa nouvelle page de noblesse sans les vendeurs de lutte. Voir la composition de la coalition pour le payement des SDA dont je suis le porte parole.

Alidjou Touré SGN de la CNATEF

Attabi SGN de ces-ci

Opina Désiré SGN de convergence

Armand Boka SGNde Syres-ci

Sery SGN du Synamici

Gogbeu Ben Yaoue SGN de l’Osatci

Ako Nomel Hna SGN de coneptfci

Gnoble Korê SGN du Synaparci

Kouame Bertoni SGN du Rici

Réagissez à cet article

commentaires