Le roadshow du gouvernement ivoirien conduit par le premier ministre Gon Coulibaly s’est soldé par un franc succès.

le premier ministre Gon Coulibaly, Image d’illustration

“La moisson est bonne” s’est exclamé le chef du gouvernement ce mardi à son arrivée à Abidjan. Ce sont au total 1 140 milliards FCFA que le pays a en effet recueilli sur le marché international.

« On était parti sur la base de 500 millions d’euros. Les souscriptions se sont élevées à 4 500 millions d’Euros. Pour le dollar, on était parti pour 1 milliard de Dollars, là aussi, la souscription a été importante environ 4 fois le niveau de notre souscription de base » a-t-il indiqué à la presse.

Autre motif de satisfaction, les taux d’intérêt jugés « très exceptionnel » : 5,125% pour les emprunts en euro et 6,25% pour le dollar.

De façon détaillée, selon plusieurs sources, Abidjan a donné son quitus pour 625 millions d’euros sur 8 ans et 1,25 milliard de dollars sur 16 ans.

Les milieux financiers réitèrent ainsi leur confiance à la Côte d’Ivoire, secouée ces derniers temps par des remous sociaux avec la grogne des militaires et la grève des fonctionnaires. Cet optimisme qui souligne la qualité de la signature ivoirienne vient en outre rassurer une économie ébranlée par les cours du cacao, mais qui devrait faire preuve de résilience. Selon le président Alassane Ouattara, le taux de croissance devrait être maintenu à un niveau élevé, à 7%, contre en moyenne environ 9% depuis 2012.

Ces financements viendront en appoint au budget 2017 et devront permettre de sortir du tiroir de nombreux projets identifiés dans le cadre du Plan national de développement 2016-2020.

A noter que l’Etat ivoirien était accompagné dans cette opération par BNP Paribas, JP Morgan Chase&Co, Deutsche Bank AG et Standard Chartered Plc.

Financialafrik

Réagissez à cet article

commentaires