Ci-dessous la déclaration du CEFCI relative à l’attaque terroriste survenue à Grand-Bassam

cefci

 © PhotoLeadernews

Le dimanche 13 Mars 2016, la Côte d’Ivoire a été la cible d’une attaque jihadiste, dans la station balnéaire très populaire de Grand-Bassam. A ce jour, le bilan provisoire est de 18 victimes  décédées dont 15 civils et trois éléments des forces spéciales. 33 blessés dont 26 sont encore dans les structures sanitaires publiques et privées et totalement pris en charge, » a déclaré Hamed Bakayoko Ministre de l’intérieur et de la sécurité.

Le Centre Féminin pour la démocratie et les droits humains en Côte d’Ivoire condamne avec la dernière énergie ces actes de barbarie inqualifiables et présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes, ainsi qu’un prompt rétablissement aux blessés et les assure de son soutien total.

Face à cette situation alarmante et déplorable, le CEFCI, tout en faisant preuve de compassion et de solidarité demande :

Aux autorités ivoiriennes de:

– diligenter une enquête afin de situer les responsabilités et que les coupables soient sanctionnés avec toute la rigueur de la loi ;

– mobiliser davantage ses forces de sécurité pour une Côte d’Ivoire Anti-terroriste.

A toute la population ivoirienne, de faire preuve de maturité et de citoyenneté dénonçant toute personne susceptible de tels actes.

Ces attaques touchent au cœur des femmes et des hommes de tous les horizons, de toutes les nationalités. Le CEFCI continuera à se mobiliser pour lutter contre le terrorisme international, et à demeurer solidaire avec les autorités et les peuples touchés par cette abomination.

Que Dieu protège et bénisse la Côte d’Ivoire !!!

Fait à Abidjan le 15 Mars 2016

Pour le CEFCI

La Présidente

Réagissez à cet article

commentaires