Communiqué du commandant nationale de la gendarmerie suite à la bavure des éléments de gendarmerie.

Commandant Kouakou Nicolas, Image d’illustration

Le samedi 27 mai 2017, des éléments de la Brigade de Gendarmerie d’Arrah ont abattu au cours du service six(06) personnes dans des circonstances non encore élucidées.

A cet effet, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale a ouvert une enquête à travers la section des recherches de la Gendarmerie Nationale.

Les investigations permettront d’établir avec clarté et précision les conditions dans lesquelles les gendarmes sont intervenus et de situer les responsabilités. En attendant, les intéressés sont aux arrêts.

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale adresse aux familles endeuillées, à leurs proches ses plus sincères condoléances et les rassure de tout son engagement à faire la lumière sur cette affaire.

Fait à Abidjan, le 28 mai 2017

Le Général de Brigade KOUAKOU Kouadio Nicolas,
Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale

Réagissez à cet article

commentaires