Depuis quelques jours, le front social ivoirien est en ébullition. Depuis l’université de Cocody, jusqu’à Korhogo (au Nord), en passant par Daloa (centre-ouest) et Yamoussokro, les populations sont descendues dans la rue pour manifester leur colère.

Rjr-Da-Sansan
Da Sansan, président du rassemblement des jeunes républicains (Rjr).

Les uns, les étudiants protestent contre la mesure de leur déguerpissement des campus universitaires pour loger les athlètes des jeux de la francophonie qu’Abidjan organise du 21 au 30 juillet 2017. Les autres, les populations de Daloa, Yamoussoukro et Korhogo, protestent contre les factures exorbitantes d’électricité délivrée par la compagnie ivoirienne d’électricité (CIE). Ces manifestations ont donné lieu à l’attaque de bureaux de la CIE, suivie de vols et de pillages.

Si le gouvernement lui reste encore silencieux devant ce front social le rassemblement des jeunes républicains (RJR), la structure des jeunes du RDR, parti du président Alassance Ouattara, lui, condamne ces manifestations et appelle ses militants « à veiller au maintient de l’ordre dans leur localité ».

Communiqué RJR
Le communiqué du Rjr relatif au front social actuel

Hervé Christ

Share

Réagissez à cet article

commentaires