Ce samedi 17 février 2018, la ville de Bloléquin, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, a connu de violents incident ayant occasionné la mort d’un gendarme et plusieurs dégâts matériels.

Blolequin-violences
La ville de Blolequin secoué par de violents incidents ayant occasioné la mort d’un gendarme

Selon une source locale, Z. Ulrich, résident à Blolequin, ‘ »un gendarme du nom de Guyso à assassiné un jeune chauffeur de moto à cause de 1000 f cfa. Les jeunes en colère ont lynché le gendarme à mort ».

La situation s’est ensuite davantage dégradée, car les populations civiles ont attaqué et incendié le poste de la gendarnerie nationale de Bloléquin, les domiciles des représentants de l’Etat, à savoir le domicile du Préfet, du Sous-prefet, et du Secrétaire-général de la Préfecture.

Les forces de l’ordres seraient parvenus à rétablir l’ordre.

Après Soubré, où recemment, le domicile du maire avait été saccagé et incendié par des populations en colère après que le marché de la ville ait été consumé par un incendie, c’est autour de la ville de Blolequin d’être le théatre d’actes violents de défiance de l’autorité publique.

Les incidents en images

Share

Réagissez à cet article

commentaires