Veritas

Après avoir été dépossédée du juteux contrat de contrôle des importations, au profit de la société Webb Fontaine, dirigée par Bénédict Senger, époux de la fille du président Alassane Ouattara, la société française de vérification Bureau Veritas fait partie des six sociétés venant d’être retenues, par voie d’appels d’offre, pour le contrôle qualité des fèves de cacao, à l’entrée des usines comme à l’exportation, pour la campagne 2015-2016.

Bénédict Senger, le gendre du chef de l’Etat, s’est vu attribuer par gré à gré en 2013 une série de contrats de contrôle des douanes, ports et aéroports, avec sa société Webb Fontaine; une société enregistrée à Dubaï, avec siège social à Genève. En mars 2014, une mission du FMI en Côte d’Ivoire a pointé du doigt la gestion de cette société et les impor- tantes pertes de recettes qu’elle aurait engendrées pour l’État : 46,36 milliards de francs CFA (70 millions d’euros) manqueraient à l’appel dans les prévisions comptables de la douane ivoirienne.

ACE Global, dirigée par Daouda Gon Coulibaly, le frère cadet de Amadou Gon Coulibaly, est l’une des entreprises qui partageront l’activité de contrôle qualité avec Bureau Véritas.

 

Jean Delors

Share

Réagissez à cet article

commentaires