1014_mark-zuckerberg-e1413303739290-1940x1091

Le groupe télécoms Indien Bharti Airtel a signé un partenariat avec le réseau social Facebook pour mettre gratuitement un accès Internet basique à la disposition des populations de ses 17 marchés africains. Cela veut dire que les abonnés de Bharti Airtel pourront surfer sur une palette de sites web et accéder à des services simples qui les introduiront aux premières notions d’Internet, leur donneront la possibilité d’accéder à des informations variées dans les domaines de l’éducation, la santé ou la finance, à même d’améliorer leurs conditions de vie.

Dans sa première phase, l’accès des abonnés de Bharti Airtel à l’Internet basique sera lancé au Nigeria, en République démocratique du Congo, au Gabon, et au Niger, suivi progressivement par les autres marchés du groupe télécom. Les abonnés Airtel dotés d’une connexion mobile pourront ainsi accéder à tous les services afférents à l’Internet basique sans payer de frais data supplémentaires. C’est depuis 2014 qu’Airtel Afrique travaille avec Facebook pour améliorer l’accessibilité Internet sur le continent de manière abordable, en permettant aux abonnés de la Zambie, Kenya, Malawi, Ghana, Seychelles et du Rwanda d’accéder à l’Internet basique. Le lancement de cette nouvelle plateforme de services Internet basiques viendra donc renforcer l’accès Internet dans ces pays.

« Nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat avec Airtel pour apporter l’Internet à plus de gens. Plus d’un milliard de personnes ont accès aux services de base gratuits d’Internet.org à travers l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine aujourd’hui. Notre intention est d’aider les gens en Afrique à accéder aux services de base pertinentes qui les aideront à améliorer leurs vies et conduisent également à plus d’adoption de l’Internet (…) Je suis particulièrement heureux de constater que la plate-forme encourage les développeurs à créer des contenus locaux qui facilitent l’accès du client à des services dans une langue qu’ils comprennent et qui les gardent connectés en ligne », a déclaré Chris Daniels, le vice-président d’Internet.org.

Source: Agence Ecofin

Réagissez à cet article

commentaires