La cérémonie d’ouverture de la Conférence des Donateurs,  en sa 25ième Session annuelle du Conseil des Gouverneurs de l’ACBF (Fondation pour le renforcement de capacités en Afrique), suivi du lancement du Plan stratégique 2017-2021 de l’ACBF, s’est déroulée le jeudi 30 juin 2016, au Sofitel Hôtel Ivoire, sous la présidence du Ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la Sécurité, S.E.M. Hamed Bakayoko,  représentant du Président de la République de Côte d’Ivoire.

cérémonie d’ouverture de la Conférence des Donateurs 25ième Session annuelle du Conseil des Gouverneurs de l’ACBF, au Sofitel Hôtel Ivoire, du 30 au 1er juillet 201610

Organisée par la Côte d’Ivoire et la Banque africaine de développement (BAD), l’ouverture de cette tribune qui vise à mobiliser les ressources nécessaires au financement des activités de la Fondation, a été marquée par la présence des membres du conseil d’administration, des gouverneurs de l’ACBF et de représentants de pays membres, de la BAD, de l’Union Africaine (UA).

En effet, face aux besoins du Plan stratégique de l’ACBF pour les 4 prochaines années qui sont évalués  250 millions de dollars américains, destinés à appuyer le renforcement de capacités humaines et institutionnelles en Afrique, le Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, S.E Hamed Bakayoko a, au nom du Président Alassane Ouattara, de façon solennelle, invité les gouverneurs des Etats membres et les partenaires du secteur privé à s’associer à la présente initiative pour le financement du nouveau Plan stratégique de l’ACBF.

« La Côte d’Ivoire apportera sa contribution comme elle a toujours fait. Cette contribution sera de 2 à 3 millions de dollars américains » a déclaré Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, de l’Intérieur et de la Sécurité qui, n’a toutefois pas manqué de remercier et féliciter en amont les institutions qui ont pris part à l’’organisation de cette conférence des Donateurs, à savoir, la BAD, la Banque Mondiale, le PNUD.

Il a été précédé de plusieurs interventions dont essentiellement celles de Mme Mayuma Kala Joséphine Charlotte, représentante de la Présidente de l’UA qui dans son allocution a fort apprécié le soutient novateur et précieux que apporte l’ACBF pour le renforcement des capacités en Afrique grâce à son leadership présent et passé.

Elle en a profité pour exhorter les partenaires à répondre massivement à l’appel de l’ACBF pour l’aider à atteindre de nouveaux défis pour ‘’une Afrique confiante  en elle-même et convaincue de prendre en main le leadership de son développement’’.

Quant au Vice-Président de la BAD, le Chef économiste, M. Charles lufumpa, il a fait l’historique de la création de l’ACBF en 1991 qui, s’est faite d’une synergie de Gouvernants africains et de la BAD. Selon lui, investir dans le renforcement de capacités, c’est faire de l’avenir du continent une priorité et aussi travailler à faire avancer l’agenda transformationnel du continent. Chose pourquoi, il a réitéré le soutien de la BAD envers l’ACBF et pour le développement de l’Afrique à travers la réduction de la pauvreté et l’alimentation de l’Afrique en énergie.

 

Le Gouverneur résidant, le Ministre auprès du Premier ministre chargé de l’Economie et des Finances, M. Adama  Koné a pour sa part insisté sur le fait que l’ACBF ait besoin d’être soutenu face aux besoins énormes du continent en matière de renforcement de capacités. Ce pourquoi, il a souhaité vivement que la moisson soit abondante pour le financement du nouveau Plan stratégique.  Entre autres intervenants, le Président des gouverneurs de l’ACBF,M. Goodal Gongwe, la représentante du Président du Conseil d’Administration de l’ACBF, Mme Diarra Aminata et le Secrétaire exécutif de l’ACBF, M. Emmanuel Nna Dozie, ont d’abord remercié l’Etat de Côte d’Ivoire pour la tenue de cette conférence des Donateurs.

Et, ils ont également abondé en général dans le sens d’encourager l’ACBF dans sa mission de renforcement des capacités indubitable au développement durable, car ‘’il y a des preuves évidentes de la pertinence des interventions de l’ACBF en Afrique’’.

Après la célébration de son 25ième anniversaire, l’ACBF qui est à la quête de fonds pour son Plan stratégique 2017-2021, ambitionne de produire ‘’des peuples qualifiés et des institutions fortes pour transformer l’Afrique’’. Cette conférence des donateurs se poursuivra du 30 au 1er juillet.

 

JOB ATTEMENE

Share

Réagissez à cet article

commentaires