Le groupe de la Banque mondiale a lancé l’initiative « Scaling Solar », qui établira un guichet unique au profit des Etats africains désireux d’attirer des investisseurs pour développer des projets solaires de grande envergure.

Energie_solaire
Le groupe de la Banque mondiale a lancé l’initiative « Scaling Solar », qui établira un guichet unique au profit des Etats africains désireux d’attirer des investisseurs pour développer des projets solaires de grande envergure.

Selon la société financière internationale (SFI), Scaling Solar inclut un package d’assistance technique, de financement pré-approuvé ainsi que de services de garanties et d’assurance qui « permettra aux gouvernements et aux investisseurs d’être sûrs de la viabilité et de la bancabilité de leurs projets».

Selon l’institution, l’initiative devrait permettre aux pays d’évaluer un projet solaire, de conduire la sélection du développeur énergétique, et de voir la centrale générer ses premiers mégawatts, le tout en deux ans. Outre la réduction du temps de mise en œuvre de ces différents processus, l’initiative a également pour objectif la mise en place d’un cadre cohérent et transparent où pourront évoluer les différents acteurs du sous-secteur de l’énergie solaire.

Les experts du projet assisteront les autorités étatiques dans les étapes qui relèvent de leurs compétences tout en mettant à la disposition des développeurs des possibilités de financement offertes par la SFI, des garanties partielles octroyées par la Banque mondiale et des produits de couverture des risques politiques et autres assurances qui seront fournis par l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA).

La Zambie, qui a été l’un des premiers pays à s’engager dans le projet, a récemment inauguré deux centrales de 50 MW en  2 ans de procédure.

Scaling solar a été mise en place avec l’appui financier du projet Power Africa Initiative de l’USAID, des ministères des Affaires étrangères des Pays-Bas et du Danemark, et du Fonds de partenariat de développement des infrastructures mis en place par la SFI.

Source Gwladys Johnson agence ecofin

Share

Réagissez à cet article

commentaires